Nouvel affichage du prix des médicaments

69

FLASH INFO

L’affichage du prix des médicaments par le pharmacien

L’arrêté, publié au Journal Officiel du 4 février 2015 modifiant les obligations d’affichage en pharmacie, est la conséquence de la suppression de la vignette et de l’introduction de l’honoraire à la boite.
Il entraîne une charge supplémentaire pour notre profession et assimile les patients à des consommateurs. Cette réforme nous expose à un nouveau système de concurrence alors qu’elle devrait protéger et valoriser notre métier.

L’objectif de revalorisation de notre profession n’est pas atteint !

L’UPRP continue avec vous de combattre cette réforme auprès de l’USPO !

L’arrêté, publié le 4 février dernier au Journal Officiel , précise les modalités d’information du consommateur par le pharmacien quant au prix des médicaments.

Les dispositions de l’arrêté s’appliquent aux médicaments à usage humain remboursables et non remboursables, vendus en pharmacie d’officine, en pharmacie minière et mutualiste.
Les médecins propharmaciens sont oubliés par ces nouvelles dispositions alors qu’ils bénéficient de l’honoraire. Le syndicat national USPO n’a pas manqué de le signaler aux services du ministère.
L’arrêté ne concerne pas la vente de médicaments par Internet (article 1).

L’objectif principal de cette réforme est de faire connaître aux consommateurs le montant de l’honoraire de dispensation.

  • Les modalités d’affichage du prix des médicaments changent dès le 4 février.

L’arrêté rend caduc l’affichage relatif aux prix des médicaments non remboursables, actuellement en vigueur dans les officines.
Depuis le 4 février et jusqu’au 30 juin 2015, le texte suivant doit désormais apparaître sur une affiche exposée dans l’officine :

Le prix des médicaments remboursables est réglementé. Le prix des médicaments non-remboursables est libre. Dans le cas où, aucune vignette n’est apposée sur le conditionnement, le prix et les modalités de remboursement du médicament sont accessibles sur le site internet : http://www.médicaments.gouv.fr
  • L’honoraire de dispensation visible pour le consommateur au 1er juillet 2015.

A partir du 1er juillet 2015, l’arrêté prévoit de nombreuses modifications des modalités d’affichage du prix des médicaments remboursables et non remboursables. L’honoraire de dispensation sera notamment ajouté au prix du médicament et rendu visible par différents moyens (affiche, étiquetage, catalogue, justificatif de paiement).

  • Des éclaircissements nécessaires.

Pour l’étape du 1 juillet 2015, plusieurs points, relevés par l’USPO, méritent des précisions quant à l’affichage du prix des médicaments et de l’honoraire de dispensation, à l’application ou non de cet arrêté aux médecins propharmaciens.
Des clarifications devraient donc être proposées rapidement par la DGCCRF.

Nous vous ferons parvenir une circulaire pour l’étape du 1 juillet 2015.

  • Mobilisons-nous.

Les échéances du 1er juillet 2015 relative à l’affichage du prix du médicament et du 1er janvier 2016 relative à l’honoraire de dispensation doivent renforcer notre mobilisation en vue de modifier cette réforme dangereuse pour notre profession.
Dans le cas contraire, les discussions au comptoir avec nos patients sur cet honoraire lié à une marchandise nous donneront une image négative et les débats dans les médias ne feront que dégrader notre image et celle de toute la profession.

Il est encore temps de sortir de ce piège.

L’arrêté est consultable sur notre site internet : www.uprp.net

Confraternellement,

Stéphane BOUR,
Président

Source : http://www.legifrance.gouv.fr