Suspension de la Grève

27

Grâce à votre mobilisation très importante pour vous défendre face au projet de déréglementation et de déstabilisation de votre métier,

  • Grâce au soutien massif de plus de 5 millions de patients qui ont déjà signé la pétition,
  • Grâce à la fermeté de vos représentants USPO départementaux, régionaux, et nationaux,

La loi sur les modifications de la pharmacie sera pilotée par le seul ministère de la santé et une concertation est en cours avec les syndicats nationaux. Le texte actuel porte sur les transferts et regroupements d’officines uniquement et pas les créations.

La négociation à venir, après le vote du PLFSS, sera cependant rude et nous devons tous rester vigilants jusqu’à la parution des textes nous concernant.

Aussi, nous vous demandons de :
Suspendre la grève des gardes  à partir du 1er novembre


Si nécessaire nous reviendrons vers pour mettre en place de nouvelles actions.

Faites signer les pétitions jusqu’au 31 octobre et adresser-les nous par fax 01 45 44 31 94 ou par mail unionpha@club-internet.fr 

  • Nous continuons la distribution des sacs avec slogan que vous avez dû recevoir (pour les adhérents et les pharmaciens qui nous les ont commandés en direct).
  • Nous maintenons les affiches sur les vitrines

Vaccination : Nous sommes conscients depuis plusieurs années, du recul de la vaccination en France et à la réapparition de maladies comme la rougeole, les oreillons et la tuberculose.

Les pouvoirs publics et les professionnels de santé doivent se mobiliser pour reconquérir cet acte de prévention.

La meilleure méthode pour y parvenir est de rassembler les pouvoirs publics et les professionnels de santé pour permettre d’avoir un discours commun y compris avec l’Assurance Maladie.

Il aurait donc été préférable d’ouvrir des discussions avec les professionnels de santé avant de proposer dans une loi la vaccination par les pharmaciens et de créer une polémique qui divise médecins, infirmières et pharmaciens.

L’UPRP n’est pas défavorable à un tel acte dans le cadre d’un dialogue avec les professionnels de santé des territoires concernés et dans le cadre d’une stratégie de vaccination des populations de ces territoires.

Tant que les négociations n’auront pas abouti nous gardons notre vigilance et vous tiendrons informés des avancées.

Merci pour votre mobilisation et votre confiance

Laurent ORTIZ            Stéphane BOUR            Renaud NADJAHI

Vice-Président                     Président                  Vice-Président